J’ai vu…#3 – Once Upon a Time…in Hollywood

 

Connais-tu l’histoire de Charles Manson ? De Sharon Tate et Roman Polanski ? Non ? Alors deux solutions, si tu souhaites voir ce film : soit tu te renseignes un peu avant, soit tu fais comme moi, tu arrives dans la salle de ciné sans avoir révisé et tu essaies de rester dans le flou (ou dans le noir, bin oui, il fait noir dans la salle…) ! Et quand tu aura fini la séance… tu te précipitera sur ton téléphone et Wikipédia, et là , tu comprendra plein de choses…

Once Upon a Time in… Hollywood

Cela faisait longtemps que je n’étais pas allée au cinéma. Au moins 8 000 000 ans ! Ouais, c’est long…

Et là, alors que les vacances se déroulent tranquillement, une petite envie passagère vient me titiller l’esprit : Je me ferai bien un bon film ! Alors, qu’est-ce qu’il y a à l’affiche ? Hum… mouai… hum… tiens, le nouveau film de Tarantino ? Chouette j’aime bien ce réalisateur.

Et c’est sans même m’être renseignée sur ce film que j’entre dans la salle de cinéma…

 

Petite fiche d’identité :

Nom : Once Upen a Time... in Hollywood

Nationalité : USA / Royaume-Unie

Réalisateur : Quentin Tarantino

Durée : 161minutes

Sortie : 2019

Résumé : On est en 1969, oui, c’était il y a longtemps ! Tu auras deviné, le film évolue dans le monde d’Hollywood. Nous suivons Rick Dalton, une star de la tv, et Cliff Booth, sa doublure (on parle rarement des doublures, mais elles sont toujours là dans les films!) et ami. Ils essaient de poursuivre leur carrière, mais la cruelle industrie du cinéma évolue.

 

Mais sinon ?

Pour bien se comprendre, remettons-nous un peu dans le contexte : Nous sommes en 1969, à Hollywood. Le mouvement hippie est très présent. C’est aussi cette année là que le cinéma vit une rupture. Un nouvel Hollywood naît et les anciennes stars ont du mal à s’adapter.

A partir de là, tout l’univers du film devient plus parlant. Le casting est plutôt sympa avec Leonardo DiCaprio, Brad Pitt, Margot Robbie, Al Pacino, Kurt Russel… pas mal non ?



D’un point de vue technique, je l’ai trouvé comment dire… comme un Tarantino, surprenant, et bien léché comme on dit. Pourtant, il est particulièrement étonnant, il ne ressemble pas aux autres films du réalisateur. Le rythme est bien mené, avec une progression qui ne révèle rien avant le dernier tiers du film. Les couleurs nous transportent dans une autre époque, et tout semble lumineux et en même temps très sombre. Un mélange de contradictions et de scènes sans lien nous plonge dans une atmosphère, comment dire… d’une époque compliquée, de deux mondes opposés dans le cinéma. Ce sont des temps difficiles.

Enfin, le mieux, c’est quand même que tu ailles le voir !

Ce que j’ai aimé : l’atmosphère et les couleurs du film. C’est une sorte de peinture d’une époque qui présente plusieurs réalités très touchantes.

Ce que je n’ai pas aimé : 161 minutes ! Même si je n’ai pas vu le temps passer, c’est un peu long dans une salle de cinéma. J’ai été obligé de manger du pop corn ! Oui, c’est terrible ! D’ailleurs, ce n’est pas un film à pop corn, il y a trop de scènes silencieuse, du coup, tu n’oses pas croquer… tu connais ça ? Gênant !


Le coin des fainéants …

Ah, toi aussi tu as la flemme de tout lire ? bin quoi… Roooo tu es pas croyable ! Allez, bouge-toi les fesses et nourris tes propres inspirations !

J’AI VU #3
  • RÉSUMÉ : va voir ce film, c’est plus simple, les Tarantino sont toujours compliqués à expliquer

  • ALORS RACONTE ! surprenant !

  • INSPIRATION : eu… pas encore,mais je vais trouver !

Et toi ? ça t'inspire ?

avatar